Présentation de la Graduate Track International Development (IDGT)

Le programme de la Graduate Track International Development vise à former des spécialistes des questions de développement international, dans ses dimensions économiques, financières, juridiques et politiques, en s’appuyant à la fois sur les résultats de la recherche et sur des expériences de terrain. Il mobilise deux formations, un master en économie et un master en relations internationales (cours en droit et en sciences politiques).

2 facultés - 2 Masters – 8 parcours

Cette initiative d’excellence s’appuie sur deux laboratoires :

  • Le CERDI (Centre d'études et de recherches sur le développement international) : unité de recherche dédiée à l’économie du développement dans ses aspects microéconomiques et macroéconomiques.
  • Le CMH (Centre Michel de l’Hospital) : unité de recherche en sciences juridiques et en science politique

 Actualités

Témoignages
Simon Guillemain, ancien étudiant du Master 2 Relations Internationales, parcours Carrières Internationales

Simon Guillemain est un ancien étudiant de l'Ecole de Droit inscrit au sein de la promotion 2022-2023 du Master 2 Relations Internationales. Avec le soutien de la Graduate Track International Development, il a pu effectuer un stage de cinq mois auprès de l'Ambassade de France à Trinité-et-Tobago.

Il vous partage son expérience :
 

? Dans le cadre de mon Master 2 Relations internationales à l'Ecole de Droit de l'Université Clermont Auvergne, j'ai eu l'opportunité d'effectuer, du 3 avril au 1er septembre 2023, un stage de fin de master à l'Ambassade de France à Trinité-et-Tobago, pays insulaire composé de deux ?les jumelles dans les Cara?bes. Auprès de l'Ambassadeur de France à Trinité-et-Tobago, Monsieur Didier Chabert, et de sa chancellerie, et avec le soutien de mon Ecole et de la Graduate Track International Development, j'ai conclu mes cinq années d'études à l'UCA avec un stage passionnant.
 

Parce que l'ambassade est composée d'une équipe réduite, j'ai eu la chance d'effectuer des missions très variées couvrant le large éventail des missions incombant à un diplomate fran?ais en poste à l'étranger. Ainsi, mon r?le principal étant la rédaction de notes diplomatiques - les fameux télégrammes diplomatiques - à destination de Paris ; j'avais également un r?le de représentation de l'ambassade et de l'Ambassadeur (seul ou en soutien) lors de réceptions/évènements/réunions de travail avec d'autres ambassades ou des acteurs locaux. J'ai, par exemple, assisté avec l'Ambassadeur à un Sommet de Chefs d'Etat et de Gouvernement de la CARICOM à Port d'Espagne, en présence de ces derniers. De plus, les activités de l'ambassade étant en partie tournées vers les relations économiques bilatérales, j'ai rédigé un guide pratique à destination des entreprises fran?aises ayant pour projet d'investir à Trinité-et-Tobago et assisté à des réunions sur ce thème ; j'ai pour cela rencontré divers acteurs économiques locaux. Enfin, j'ai participé aux préparatifs de divers évènement à la Résidence de France, et notamment le 14 juillet 2023 - une réception à la Résidence où 300 personnalités locales étaient conviées (voir photo ci-dessous).
 

Ce stage, qui était ma première expérience professionnelle dans le domaine des relations internationales, a confirmé ma volonté de poursuivre mon engagement auprès du Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères. Je suis d'ailleurs désormais apprenti au centre de crise et de soutien du Quai d'Orsay pour un an. J'ai été sélectionné alors que j'étais encore en stage, ma compréhension du fonctionnement d'une ambassade que m'a permis cette expérience fut grandement appréciée. Au-delà des compétences professionnelles, ce stage était une véritable expérience de vie - 5 mois dans un pays anglophone où la situation sécuritaire est relativement dégradée, auprès d'expatriés fran?ais qui ont fait de la diplomatie leur métier. C'était également l'occasion de découvrir un pays multiculturel très peu connu en Europe. J'ai travaillé sur des problématiques de diverses natures, notamment sociales, économiques, de développement, sécuritaires, etc., très intéressantes. ?

Résidence de France à Port d'Espagne lors des préparatifs du 14 juillet 2023 :

Résidence de France à Port d'Espagne lors des préparatifs du 14 juillet 2023
Résidence de France à Port d'Espagne lors des préparatifs du 14 juillet 2023

Mahamat Adoum Aboubakar, ancien étudiant du Master 2 ?conomie du Développement, parcours Développement Durable

Mahamat Adoum Aboubakar est un ancien étudiant de l'?cole d'?conomie inscrit au sein de la promotion 2021-2022 du Master 2 ?conomie du développement. Avec le soutien de la Graduate Track International Development, il a pu effectuer un stage de quatre mois à l'Institut International de la Planification de l'Education de l'UNESCO.

Il vous partage son expérience :
 

" 1) Pouvez-vous vous présenter ?

Je suis Mahamat Adoum ABOUBAKAR, ingénieur statisticien et titulaire d’un Master en ?conomie du développement ? parcours développement durable ? à l’?cole d’?conomie-CERDI. J’ai 25 ans et je suis tchadien. Dans le cadre de ma formation de Master 2 à l’?cole d’?conomie-CERDI, j’ai effectué un stage de fin de formation à l’Institut International de la Planification de l’?ducation de l’UNESCO du 17 mars au 22 juillet 2022. Durant mon stage, j’ai bénéficié d’un soutien financier de l’école sous forme d’une bourse de stage Graduate Track International Development.

2) Quel stage avez-vous réalisé ? Quelles étaient vos missions ?

J’ai intégré l’équipe de l’IIEP-UNESCO de Paris en tant que statisticien économiste chargé d’analyser les données de l’éducation en situation d’urgence avec un focus sur l’Ethiopie. J’ai réalisé des missions passionnantes conciliant mes deux parcours à savoir la statistique et le développement durable. Ma mission première était d’analyser l’impact des catastrophes naturelles et des conflits sur les indicateurs clés de l’éducation en ?thiopie. A c?té de ces principales missions, j’ai eu l’occasion de réaliser d’autres t?ches comme la consolidation des indicateurs du Ministère de l’?ducation de l’?thiopie sur une période de 5 ans de 2015-2020 ou encore l’analyse des données du Ministère de l’?ducation de Soudan du Sud.

3) Que vous a apporté ce stage ?

Ce stage effectué dans un organisme international m’a permis de développer des compétences en savoir-faire ainsi qu’en savoir être. Pour ce qui est du savoir-faire, j’ai pu étendre mes compétences dans le calcul des indices de risque, l’analyse des indicateurs de l’éducation et particulièrement l’éducation en situation d’urgence ainsi que la pratique de l’anglais. Quant au savoir être, le caractère international m’a permis de c?toyer des personnes venant de quatre coins du monde qui étaient très accueillantes. Je n’oublie pas les conseils prodigués par les membres de l’équipe IIEP-UNESCO, et en particulier de mon encadrant Monsieur Jean Claude NDABANANIYE, de Madame Anna Katharina SEEGER, et de Madame Diana Ortiz PARRA. Enfin, ce stage m’a permis de participer au Hackathon et d’en être lauréat avec mon équipe."
 

Pour plus d’informations sur le Hackathon voir : https://www.iiep.unesco.org/fr/hackathon-hacking-edplanning-48-heures-dix-pays-et-huit-prototypes-pour-le-futur-de-leducation-14197

Warissath Geraldo, ancienne étudiante du Master 2 ?conomie du Développement, parcours Finances Publiques

Warissath Geraldo, est une ancienne étudiante de l'?cole d'?conomie inscrite au sein de la promotion 2022-2023 du Master 2 ?conomie du développement. Avec le soutien de la Graduate Track International Development, elle a pu effectuer un stage de quatre mois à l'Institut International de la Planification de l'Education de l'UNESCO.

Elle vous partage son expérience :
 

? La Graduate Track International Developement a été d’un grand soutien pour l’accomplissement de mon projet de master en ?conomie du Développement à l’UCA. Dans un premier temps, j’ai été lauréate de sa bourse au mérite pour financer ma deuxième année de formation et ensuite j’ai pu bénéficier d’une subvention pour effectuer mon stage à l’International Institute for Education Planning (IIEP-UNESCO) à Paris. Ce programme m’a donc permis de me concentrer encore plus sur la formation, et de pouvoir l’achever avec un stage très riche sur plusieurs plans.
 

Pour mon expérience à l’IIEP, j’ai intégré le Finance Cluster du Technical Corporation team sous la supervision de M. Jean Claude NDABANANYE. Mon travail s’insérait dans le cadre d’un projet mené par l’IIEP-UNESCO visant à étudier les expériences de plusieurs pays (Burkina-Faso, Jordanie, Madagascar, Niger) dans leur transition vers la budgétisation par programme, en analysant notamment le degré d'alignement (ou l'absence d’alignement) entre les processus budgétaires (de la préparation aux allocations, à la mise en ?uvre et au suivi) et les processus et objectifs de planification du secteur de l’éducation. J’ai eu à explorer le cas particulier du Burkina à travers une étude sur l’analyse de la crédibilité du budget. Durant mon stage j’ai pu intégrer l’équipe à part entière et participer à plusieurs autres activités (réunions, événements au siège de l’UNESCO…).
 

Le stage s’insère parfaitement dans le cadre la formation et constitue une application réelle des connaissances acquises durant le parcours finance publique du master. Ce fut aussi une opportunité pour moi d’intégrer un environnement de travail très multiculturel, diversifié et de pouvoir créer des relations professionnelles et amicales avec d’autres stagiaires venus d’un peu partout dans le monde. ?

Warissath Geraldo (troisième en partant de la droite) entourée des autres stagiaires de l'Institut International de la Planification de l'Education de l'UNESCO :

équipe de stagiaires
équipe de stagiaires

?vènements

En construction

Master

  1. Attractivité
    Bourses d'excellence

    Des bourses d’excellence sont versées à des étudiants de ces différentes formations après étude de leur dossier académique.

    Deux bourses sont distribuées par parcours en moyenne, d’un montant de 6.000 chacune.

    Professeurs invités

    Des budgets spécifiques à la Graduate Track sont alloués afin d’inviter des professeurs étrangers pour venir enseigner à l’Université Clermont Auvergne. Ce dispositif permet de faire bénéficier les étudiants de spécialistes internationaux reconnus dans leur domaine.

  2. Insertion professionnelle
Les bourses de stage "institutions internationales"

Les stages dans les institutions internationales ont un intérêt particulier pour l’insertion professionnelle des étudiants.
 

Les stagiaires sont souvent confrontés à des contraintes financières plus fortes notamment du fait du cout de la vie élevé dans les villes où siègent des institutions internationales.
 

L’objectif de cette bourse de stage est de compenser partiellement le co?t de la vie spécifique lié à certaines villes ou à une situation de stage particulière (co?t du transport notamment).

Doctorat

Poursuite en doctorat

Possibilité de poursuite d’études en doctorat dans différentes disciplines juridiques et économiques notamment au sein de l’Ecole doctorale Sciences Economiques, Juridiques, Politiques et de Gestion (SEJPG).

Des bourses de doctorat sont dédiées à la thématique du développement international.

Préparation à la recherche

Dispositif de renforcement en anglais scientifique 

Le dispositif comprend deux éléments :

  • Un cours d’anglais scientifique au semestre 1, adapté aux spécificités des disciplines, en s’appuyant sur les revues de référence.
  • Un tutorat d'écriture de document en anglais réparti sur l’ensemble de l’année.

Dispositif ? Mentorat de méthodologie à la recherche ?

Le principe est de mobiliser des étudiants en doctorat pour apporter aux étudiants de master un soutien sur des questions de méthodologie de la recherche.

Bourses d'excellence Graduate Track

La Graduate Track International Development propose des bourses d'excellence à ses étudiants, jusqu'à 6 000 euros sur 10 mois.

Dans le cadre de sa politique de développement pédagogique, l’Université Clermont Auvergne a mis en place un dispositif d’aides financières à destination d’étudiants inscrits dans les Masters de la Graduate Track International Development.

L’attribution de ce soutien se fait selon des critères d’excellence académique, de motivation et de qualité du projet d’études. Les bourses sont octroyées sur la base des résultats du 1er semestre de Master à des étudiants issus de pays en développement.


Recrutement

Master ?conomie du développement
  • La plupart des étudiants recrutés ont validé une licence en Economie ; un bon niveau en économie et techniques quantitatives est requis.
  • Un niveau correct en anglais (B1 est souhaitable). En Fran?ais, un niveau B2 est exigé.
Master Relations Internationales
  • Licence en Droit, Licence en Science Politique ou une Licence dans le domaine des sciences humaines et sociales avec une dimension internationale.
  • En Anglais, un niveau B2 est exigé.


Contacts

Responsables de formation
Master ?conomie du développement
  • Claudio ARAUJO

Master Relations Internationales

  • Marie-Elisabeth BAUDOIN
  • Mélanie ALBARET
Services scolarité

Master ?conomie du développement

scola.economie@uca.fr

+33 (0) 4 73 17 74 01

Master Relations Internationales

scola.droit@uca.fr

+33 (0) 4 73 17 76 12

Comité de pilotage

  • Christine BERTRAND, Directrice de l’Institut Droit, ?conomie, Management, Responsable de la Graduate Track International Development
  • Samuel GUERINEAU, Doyen de l’Ecole d’?conomie, Pilote du projet Graduate Track International Development
  • Marie-Elisabeth BAUDOIN, Responsable du Master Relations Internationales
  • Claudio ARAUJO, Responsable du Master ?conomie du Développement